Actualités

Yann Rocherieux : un virtualien élu Vice-Président de World Sailing!

World Sailing (la fédération mondiale de voile) est l’organisme qui régit le sport nautique de compétition à voile au niveau international. Dimanche 1er novembre dernier, Yann Rocherieux, Responsable des services Traduction et Production-Qualité de VirtualExpo Group, a été élu Vice-président au conseil d’administration de World Sailing.

Dans notre interview avec Yann, nous en découvrons plus sur sa passion, son parcours chez VirtualExpo Group et ses objectifs en tant que Vice-président de World Sailing.

Quels ont été les faits marquants de ton parcours sportif ?
J’ai découvert la voile au milieu des montagnes sur le lac Léman et au début, je n’aimais pas la compétition ! Puis, tout s’est accéléré après avoir été sélectionné presque par hasard à un championnat de France : sport-étude, championnats, entrée en équipe de France en 2002. Je navigue alors avec un coéquipier, à bord d’un dériveur, un 49er. Remplaçants pour les Jeux Olympiques d’Athènes 2004, on est ensuite sélectionnés pour les JO de Pékin en 2008 où l’on se classe 10ème.
En 2012 je suis champion d’Europe avec un nouveau coéquipier. Cette même année et en 2016, je suis partenaire d’entraînement des membres de l’équipe de France sélectionnés pour participer aux JO, avant de décider d’arrêter le haut niveau.

Quel a été ton parcours au sein de VirtualExpo Group ?
Ingénieur en matériaux, j’ai découvert VirtualExpo Group lors d’un stage, qui s’est déroulé sur NauticExpo, une légère addiction au nautisme !
J’ai ensuite été Responsable Contenu sur NauticExpo pendant plusieurs années, puis j’ai travaillé pour DirectIndustry, avant de prendre la responsabilité des projets outsourcés. Aujourd'hui, j’ai évolué au sein de la société et j’occupe des fonctions managériales avec l’équipe traduction et le pôle qualité-formation

Comment VirtualExpo Group t'a-t-elle aidé à poursuivre ta passion ?
VirtualExpo Group a accepté de signer la convention pour l’insertion professionnelle des sportifs de haut niveau. Cette convention nous permet d’avoir un pied dans le monde de l’entreprise tout en poursuivant parallèlement notre carrière sportive.
Pour moi, c'était important d’avoir un projet professionnel qui puisse prendre le relais de ma carrière sportive. Lorsqu’on fait carrière dans le sport, on est face à de nombreuses incertitudes : il y a des hauts, des bas, le risque de blessures… Il est difficile de vivre uniquement de la pratique professionnelle de la voile.
A mon arrivée, je travaillais à mi-temps pour VirtualExpo Group. C’était vraiment un équilibre qui m’a permis de passer 8 ans dans de bonnes conditions d'entraînement tout en continuant à acquérir des compétences au sein de la société.

En quoi ta passion et ton expertise de la voile t’aident-elles au quotidien dans ton travail ?
La voile est un sport à plusieurs dimensions. Il y a bien sûr l’athlète qui doit être dans les meilleures conditions physiques possibles mais qui peut avoir des défaillances. Et l’on s’appuie également sur du matériel très technique qui peut s'abîmer et sur la météo dont les prévisions ne sont pas une science exacte. Pour réussir, il faut être dans l’adaptation constante.
Une campagne olympique est un travail d’équipe avec non seulement son binôme mais également tout un staff, la recherche de partenaires privés, la communication, le partage des réussites et la recherche de solutions dans les moments difficiles.
Avoir été multitâche pendant plus de 15 ans m’aide beaucoup pour gérer mes projets et mes équipes. J’aime quand ça bouge et quand il y a beaucoup de choses à faire.

Tu viens d'être élu Vice-président de World Sailing (Fédération Internationale de Voile), peux-tu nous dire quelles seront tes missions et sur quelle période ?
World Sailing est en charge de la promotion et du développement de la voile dans le monde entier, de la gestion de la voile aux Jeux Olympiques et Paralympiques et de l'élaboration des règles de course à la voile. Le Board se compose d’un président et de 7 vice-présidents élus pour 4 ans par les 147 pays membres de World Sailing. Si le Board est une position non rémunérée, nous avons 30 employés et des bureaux basés à Londres. Je suis impliqué depuis déjà 8 ans dans Word Sailing pour représenter les athlètes. Aujourd’hui, je suis ravi d’avoir été élu, le plus jeune de l’histoire de la fédération, pour continuer à contribuer à la mise en valeur de ce sport qui m’a tant apporté. Ce job bénévole de directeur me permet aussi d’apprendre beaucoup au contact des autres directeurs qui ont souvent des carrières professionnelles impressionnantes. De par mon cursus, je serai très impliqué dans tous les projets qui touchent de près les Jeux Olympiques. Et, dans 4 ans, pour Paris 2024, la voile c’est à Marseille !

Tes projets pour l'avenir ?
Rester heureux, trouver un peu plus de temps pour partir en croisière et, surtout, continuer à fuir les gens qui ont plus de problèmes que de solutions !

 

Logo VirtualExpo GroupLogo AeroExpoLogo AgriExpoLogo ArchiExpoLogo DirectIndustryLogo Medical ExpoLogo NauticExpo